APicADay – La Société des Oiseaux

Evidemment, le temps passant

les relations sociales s’estompent,

on garde des distances,

on se protège, dit-on,

et on protège l’autre,

les autres.

A-t-on cessé de vivre de peur de mourir ?

La solitude comme un miroir,

un moyen de savoir si l’on est de bonne compagnie,

au moins pour soi.

Moi, je m’en fiche, je ne suis jamais seule,

je vis avec des oiseaux…

Publicité

7 réflexions sur “APicADay – La Société des Oiseaux

  1. Wonderful poem, Flo. You are right on about « We’ve stopped living for fear of dying. » I’ve come close to dying several times in my life. Therefore, I choose to keep living. And as you know, I have lots of bird friends. I love the photo.

    Aimé par 1 personne

    • The closer you get to death, the dearer life is. And you have kept to the right side, Tim. I know you have bird friends, and I know they have a human friend (that gives them names ! You made me smile with that, because I do the same for my little visitors !). Thank you

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.