APicADay – Les Ombres

« Je suis ce que je suis mais je ne suis pas ce que je suis » (énigme chinoise)

Platon l’avait bien dit,

faut se méfier des ombres.

Elles absorbent les couleurs,

les odeurs,

les dimensions,

et elles se jouent de la lumière.

On croit toucher du doigt

quelque chose qui finalement

n’est pas.

L’ombre et le leurre

l’ombre est à l’heure et à la solde

du soleil…

 

APicADay – Grille et Mystère

Ruines à Sées (Orne)

Combien de voix ont chuchoté entre ses pierres

et combien de secrets échangés ?

Combien de serments prononcés ?

Combien de prières

et de mystères

derrière les grilles,

emprisonnés

depuis si longtemps que

le vent, l’eau, et la terre,

ont fait rouillé les barreaux

et que la verdure

s’est lovée en les murs… ?

APicADay – Sardines Marines

Est-ce un banc de sirènes ou un banc de sardines accroché là au ponton…?

Est-on obligé de manger du poisson ?

Je me pose la question.

Moi, le poisson, je n’aime pas,

Doit-on me blâmer pour ça ?

Il me semble bien que non.

D’autant que le poisson, c’est toxique

vu qu’il est farci au plastique,

au coton-tiges et au polystyrène.

Et puis, il y a des sirènes,

qui n’ont pas grandi assez vite

et sont restées des sardines.

Sérieusement, qui aurait envie de manger des sirènes ?

Dans le doute, je m’abstiens donc…

APicADay – Providence au Jardin

Providence au Jardin

Je gère mal mes cartes mémoire,

Elles sont pleines d’elle,

Puisque j’ai passé mon soir

à trier les photos-prunelle

il me semble naturel

que ce soit elle qui soit

la PicADay du jour.

D’autant qu’elle est ici au jardin,

et non scotchée sur son canapé,

ce qui me permet d’attester

qu’elle a bien 4 pattes,

Et qu’elle n’est pas une chenille de sofa.

J’espère qu’un jour cette petite terrorisée

deviendra un chat-papillon

et qu’elle saura profiter

de ce que la vie a encore à lui donner…

APicADay – Entre Béton et Coton

Là où je vis, le béton a fait son nid, son lit, sur les décombres de la ville ancienne.

Les lignes sont droites et épurées, les rues sont tirées au cordeau,

tout est d’équerre.

Que d’angles, que d’angles… !

Heureusement le ciel, lui,  se passe bien d’architecte et sculpte les nuages comme il en a envie,

Alors au béton des humains de la terre répond le coton céleste,

en nuages doux et duveteux

et pas du tout bien rangés…

APicADay – Lignes à Musée

Musée André Malraux, aussi appelé MuMa

Ça fait des mois, presqu’une éternité,

que mes pieds n’ont pas foulé le sol de ce musée.

Combien d’expos prévues et qui n’ont pas eu lieu ?

Combien de battements de cils sans beauté absorbée ?

Il me tarde de me remplir à nouveau les yeux,

de me laisser aller à nouveau à rêver

au fil des déambulations,

il me tarde de revoir ce lieu plein de lumière,

de mystères,

et de merveilleux…

 

 

APicADay – Eau du Lavoir

Lavoir à Honfleur

Aux eaux tranquilles du lavoir, point de Narcisse à la surface, seule la lumière s’y reflète.

Tête appuyée sur un pilier, yeux fermés, on peut entendre encore le clapotis du linge que l’on y rinçait autrefois et les bavardages aux couleurs des nouvelles du village.

Le temps ici s’est arrêté, pour prendre son temps, laisser les mots partir au vent et les draps sécher au passage…

APicADay – Un Dimanche chez Satie

Piano d’Erik Satie dans sa maison à Honfleur

Dans la blancheur immaculée du lieu,

le piano, sans musicien pour affleurer les touches,

joue de mémoire les notes d’Erik

des pièces en ordre aléatoire

Gnossiennes et Gymnopedies.

C’est d’une beauté qui touche l’âme

et y peint quelque nostalgie…