APicADay – Coccinelle

Je l’ai rencontrée sur le bitume d’un trottoir, à quelques centaines de mètres de chez moi.  Je ne donnais pas cher de sa peau si je la laissais là. Alors je l’ai mise dans ma main pour lui trouver un peu de verdure plus propice à sa santé et à son épanouissement.  Finalement, je l’ai ramenée ainsi jusqu’à chez moi et posée délicatement dans mon jardin, en espérant qu’elle y soit bien.

Le lendemain elle était là, et j’ai pu faire plein de photos. Comment je sais que c’était la même ? Notre court voyage en commun m’avait laissé le temps de voir combien la vie sur les trottoirs l’avait cabossée. J’ai retrouvé les mêmes marques sur sa carapace, là.

Coccinelle, demoiselle, bête à…