Mon Loubard

Je ne sais ce qui se passe dans les ruelles obscures et les trous à rats,

mais je sais les balafres qu’arbore parfois

mon loubard de chat….

Publicités

Parure Romance à la Plage

Le Havre, invitation au voyage et à la rêverie…

Le Havre, son port, mais sa plage aussi. La plage et les galets. Et puis les restaurants alentours… diner romantique… tête à tête amoureux…

Une ville photogénique, des photos à tire-larigot… Et de quelques pixels volés ici ou là, j’ai créé une parure, pour un dîner d’anniversaire, anniversaire de rencontre, de mariage, ou, pourquoi pas, le 500ème anniversaire de la Ville du Havre…

Ces bijoux ne sont aucunement portables, puisqu’ils ne sont que de pixels…

 

Pour mieux comprendre l’élaboration, voici la version « making of ». les éléments sont extraits de photos prises ici ou là, des photos qui, pour la plupart, ne présentent aucun intérêt, sauf le petit détail que mon œil recherchait. Une fois les éléments découpés, extraits de la photo initiale, et façonnés, j’en retravaille parfois les couleurs, pour qu’elles correspondent à ce que j’envisageais.

 

Pour en savoir plus sur L’improbable Bijouterie, cliquez ici

Pour découvrir la Parure « Bal chez l’Armateur », cliquez

Et pour voir la petite dernière, la broche ‘Magic Mirror’, c’est ici

Le Grand Sommeil…

Endormie dans l’obscuritérantisme ambiant, Marianne avait laissé glisser la couverture sur la droite du lit. La masse, le poids cumulé, et la loi de la gravité aidant, la couverture menaçait de tomber au plus bas. Marianne allait bientôt se retrouver nue, frigorifiée, dans les ténèbres et l’air glacial.

Sauf à se réveiller, rallumer ses Lumières, et tirer la couverture d’un grand coup de l’autre coté…

 

Bal chez l’Armateur, L.H.

La Maison de l’Armateur…

Belle demeure, vitrine de luxe, et observatoire sur les allées et venues dans le port…

Invitation au voyage et à la rêverie…

De quelques pixels volés en ce lieu, et ailleurs, j’ai fait une parure, que j’ai imaginé pour une soirée mondaine, un bal chez l’armateur, un bal pour célébrer le 500ème anniversaire de la Ville du Havre…

Ces bijoux ne sont pas portables, puisqu’ils ne sont que de pixels…

 

Pour mieux comprendre l’élaboration, voici la version « making of ». les éléments sont extraits de photos prises ici ou là, des photos qui, pour la plupart, ne présentent aucun intérêt, sauf le petit détail que mon œil recherchait. Une fois les éléments découpés, extraits de la photo initiale, et façonnés, j’en retravaille parfois les couleurs, pour qu’elles correspondent à ce que j’envisageais.

Pour en savoir plus sur mon Improbable Bijouterie, c’est ici !