À la manière de… Marcel Faure

Le jour était encore en peignoir zébré de rose, d’or, et de bleu nuit, quand je me suis levé. Ce n’était pas le jour d’hier, c’en était un nouveau, alors j’ai écarquillé les rideaux et les yeux pour lui souhaiter la bienvenue. Et le jour me sourît, d’un sourire qui, s’élargissant, éclairait de plus en plus les verts dans le jardin, et l’ocre sur le muret.

J’avais sorti le plus grand bol, celui des matins frileux, et le thé doré fumait, tandis que la faïence rouge me réchauffait les mains. Je trinquais avec l’eau de l’aube, les yeux musardant sur la rosée.

Cahuète, le chat des voisins, était réveillé lui aussi. Perché sur le muret, nimbé d’or, il semblait guetter une proie au pied de notre érable. La bise entama une valse des feuilles, et le chat s’élança dans une salsa à la poursuite de ces missives sans mots, mais pleines de couleurs, envoyées on ne savait où, adressées à on ne savait qui.

Le spectacle me réjouît tant que le thé, humblement, refroidissait dans le bol. Et puis j’ai entendu la porte de notre chambre s’ouvrir, et la danse de tes pas sur le chêne du parquet.

 

Te voilà, dans l’encadrement de la porte, en peignoir rose, rouge, bleu et or. Pas tout à fait la même qu’hier, alors je te souris avec mes yeux pour te souhaiter la bienvenue. Tu me souris en retour, éclairant ainsi la cuisine et ma vie. Ce matin, comme chaque matin, j’ai le bonheur d’assister à deux levers du jour.

 

Tout à l’heure nous irons nous aussi, valser avec la bise, enveloppés de feuilles et de couleurs.

 

F.G, 17 Octobre 2016

 

Ce texte répond au défi d’une amie de plume d’écrire ‘à la manière d’un ami de plume’. Difficile exercice que de tenter d’imiter, seule l’écriture de Marcel Faure m’était assez familière pour m’inviter à relever le challenge. Mon texte est loin d’égaler son travail d’orfèvre, alors je vous invite à découvrir ses pépites en cliquant ici, ou ….

Publicités

6 réflexions sur “À la manière de… Marcel Faure

    • Je suis ravie si j’ai pu proposer un ersatz de petit bonheur matinal à la manière de Marcel. Me pencher à nouveau sur son écriture en fut un pour moi…. Merci beaucoup Domi, gros bisous !

      J'aime

  1. C’est un bel hommage. Mérité. Je suis la plume de Marcel et sa danse des jours depuis trois ans maintenant et je ne m’en lasse pas…
    Bravo Firenz, c’est un défi difficile que tu relèves avec brio !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s