La tarte aux quetsches

Abaisser la pâte sablée, foncer un moule à tarte,

Piquer le fond avec une fourchette…

Karma police, arrest this man

He talks in maths …

Où es-tu ?

Que fais-tu ?

Que devient ta vie ?

Questions tartes piquées à la fourchette…

… He buzzes like a fridge

He’s like a detuned radio

… faire cuire à four chaud (180 °) pendant 10 minutes.

Puis laisser refroidir un peu. Pendant ce temps …

10 minutes 3 mois, 3 ans,

Fusion à 37 °, confusion,

Rupture, dérupture

Retrouvailles, l’inconnu sur le quai.

Karma police, arrest this girl

Her Hitler hairdo is …

… laver et dénoyauter les quetsches.

Les mettre dans un grand bol, et saupoudrer de sucre roux …

…Making me feel ill

And we have crashed her party

Nos mains, nos peaux, nos émotions,

Rien. Nada, néant… le gouffre s’élargit,

Et avec, la distance.

Le sucre de ta bouche s’est mêlé à l’amer.

This is what you get

This is what you get

This is what you get when you mess with us

… Mélanger les prunes avec le sucre pour bien les enrober.

Saupoudre le fond de tarte de semoule de blé fine …

Histoire en dérobance,

Dans le fond comme sur les bords,

Nous sommes prêts, tous les deux.

Il nous reste tant de vies à vivre.

Karma Police

I’ve given all I can

It’s not enough

… pour absorber le jus des fruits à la cuisson.

Déposer quelques noisettes de beurre mélangées …

I’ve given all I can

But we’re still on the payroll

L’heure n’est plus à nous séduire,

Mais à rire, de nous, de tout, de rien.

Et à une autre complicité,

D’autres histoires à raconter…

This is what you get

This is what you get

This is what you get when you mess with us

… avec du sucre sur la semoule, bien répartir…

Disposer harmonieusement les fruits, face plate au-dessus…

And for a minute there, I lost myself, I lost myself

And for a minute there, I lost myself, I lost myself

Il y eut un nouveau quai,

Deux directions, vers deux ailleurs,

Deux allers sans retours, et sans se retourner.

Un dernier signe de la main, et se quitter en paix.

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

Phew, for a minute there, I lost myself, I lost myself

… et faire cuire 20 à 25 minutes, thermostat 6.

Déguster tiède.

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

Phew, for a minute there, I lost myself, I lost myself

J’écoute Radiohead, in the kitchen,

Cœur souriant, esprit vagabond et léger,

J’aimerais que tu me manques,

Mais non. Simplement …

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

For for a minute there, I lost myself, I lost myself

Phew, for a minute there, I lost myself, I lost myself

En faisant cette tarte aux quetsches,

Je me demande,

Ce que tu deviens …

Si tu vas bien, si tu es heureux…

Dis-moi.

Et si l’amitié est restée …

tarte-aux-quetsches

15 septembre 2013

 

Avant l’orage…

Il fait minuit et vingt-deux degrés à l’extérieur

La baie vitrée est grande ouverte,

Vingt-six degrés à l’intérieur…

Dehors, les feuilles commencent à s’énerver,

Elles s’agitent dans tous les sens,

L’air, épais et turbulent,

Semble remonter de la terre.

D’un baiser trop appuyé,

Le vent a éteint une bougie

L’autre, flamme vacillante,

Souligne légèrement les ombres,

Et les arbres.

L’atmosphère est pesante, comme embarrassée,

Annonciatrice d’un sinistre présage,

Soit Voldemor va arriver,

Soit c’est l’orage….

Avant l'orage...

Le piment dans tous ses états…

 

le-piment-dans-tous-ses-etats-1

C’était l’année dernière,

Un cadeau, un anniversaire.

Du rouge pour faire flamber la table,

Mais pas pour mettre le feu en bouche,

Ces piments ne sont pas à croquer…

le-piment-dans-tous-ses-etats-2

Ils ont fait la saison, bien exposés,

Puis l’automne les a flétris,

Et l’hiver les a tués…

Enfin… c’est ce qu’ils m’ont laissé croire.

Au printemps, ils se sont réveillés,

Et les feuilles ont poussé.

le-piment-dans-tous-ses-etats-4

C’est à nouveau l’été, une autre saison,

Et le piment s’affiche dans tous ses états,

Rose des fleurs, en boutons, écloses, ou fanées,

Vert des fruits à leur naissance,

Teinte aubergine de leur adolescence…

Puis, à nouveau, le rouge est mis !

le-piment-dans-tous-ses-etats-3

 

Bleus d’Étretat

Comme des géants de calcaire,

Elles veillent, les falaises.

Sur tout, et surtout l’horizon,

La ligne de démarcation

Entre le ciel et la mer,

Entre les bleus en écho,

Entre l’Éther et l’Eau.

 

Comme une coquille fragile,

Triangle de toile dressé,

Apprivoisé par la brise,

Le voilier glisse, humblement.

Mer d’huile et douceur de l’air,

Pour une rencontre pacifique,

Dans une Manche de l’Atlantique…

 

bleus-detretat-1

Il est des lieux et des paysages dont les sens ne se lassent pas. Parmi eux, Étretat.