Coup de Blues…

C’est protéiforme,

Mais ça ne ressemble à rien.

Une béance,

Un vide à combler,

Une absence à apprivoiser.

Et un nœud dans les tripes.

Une ligne d’horizon floue,

Une perspective qui s’amenuise,

Le regard qui s’égare faute d’objectif à fixer.

Des odeurs de septembre,

De rentrée,

Le vent qui va tout emporter,

Les feuilles, les rires,

L’insouciance d’un été.

C’est la grisaille qui s’annonce,

Le froid aussi,

Un sentiment d’abandon,

L’enthousiasme en fin de série,

Et l’espoir en putréfaction.

Une solitude de grande ville,

Et la vie qui se barre en vrille,

Dans les heures sombres du soir,

Fracassant la force et l’envie.

Alors la façade se fissure,

Et s’ouvrent les failles.

Attention fragile.

AUTOMAT EDWARD HOPPER 1927(Edward Hopper, Automate, 1927)

© 26 août 2013.

Publicités

12 réflexions sur “Coup de Blues…

  1. Pingback: Coup de Blues… – Stéphan Mary slam Le zèbre

  2. Je ne sais ce que tu traverses, Flo, mais ton ciel est visiblement chiffonné….le texte donne de la noblesse aux mouvements de l’âme quand elle touche aux vides profonds de l’enfance en abandon, je trouve…Sauf à les accueillir et les connaître, les sentir et les nommer, sauf à savoir dans chacune de nos cellules que le prix du désir est d’oser les souffrir, sauf à…, oui, il nous faut les traverser pour reprendre pied et consistance dans la vie qui est la nôtre.Big bisous! Domi

    Date: Sun, 28 Aug 2016 11:10:40 +0000 To: domi.lejeune@hotmail.fr

    Aimé par 1 personne

    • Mon ciel est souvent chiffonné en cette fin de saison, c’est pourquoi ce texte, écrit en 2013, était d’actualité hier. La rentrée apportera son lot de nouveautés, de tâches à accomplir, d’énergie à fournir, et le tourbillon reprendra sa valse automnale… Spleen passager, blues métronomé, et la vie qui reprend ses droits… Merci beaucoup Domi ! Big bugs :)

      J'aime

    • C’était un blues de 2013, un dimanche, le dernier d’août… Et aujourd’hui, c’est aussi le dernier dimanche d’août, je crois que je n »aime pas ces dimanches-là… :) C’est le blues de l’été qui se replie, du quotidien qui a repris, du cartable, des crayons et des gommes… :)

      J'aime

    • Un texte écrit en 2013, qui raconte un peu les derniers dimanches d’août, un peu les mêmes tous les ans… J’aime pas le passage à ‘septembre’ ! Mais non, pas de quoi s’inquiéter… :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s