Bruxelles-Midi

Bruxelles-Midi

Sept heures du soir,

L’hiver en transit dans la gare,

Le froid se glisse sur le métal hurlant

Les mains se brulent sur les rambardes.

Vitrines éclairées

Pour que la nuit scintille,

Parfums gaufres et chocolat,

Émanent des grilles qui se ferment,

Comme se ferme la journée

Après les flots de voyageurs pressés…

Bruxelles-Midi,

Huit heures du soir,

Changement de quai

Changement de train

Nouveau départ.

Et le serpent d’acier,

Se glisse, se glisse,

Entre les coteaux, les hameaux,

En ombres et silhouettes,

Blanc de neige sur nuit noire,

Voyage dans un album photos…

Version 2

« Le train m’est gare, la gare m’est train »

Une réalité joliment exprimée

Que murmurent les murs de Bruxelles-Midi,

Quelle que soit l’heure du jour, ou de la nuit…

Version 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s