Saint François de Goélands…

Entre la Criée et le bassin, bazar de lignes et de couleurs, le quai ressemble à un orphelinat pour goélands. Créatures craintives, en mal d’assurance, en transit de leur vie, entre la chaleur de la mère et leur à-venir… Il flotte là des effluves de mer, des relents de pourriture, et un vent de désarroi. L’air porte les rumeurs de la ville, les cliquetis des chaines sur les petits bateaux, et les cris des oiseaux.

Il faut chercher pitance, seul. Le lieu est bien choisi, menu fretin dans le bassin, larcins potentiels plein les filets de pêche, et poubelles du marché regorgeant de reliefs divers et avariés….

Mais leur vie est ailleurs… Déjà le large appelle, et leur destin se joue, là-bas, à l’horizon… Et s’ils ignorent encore dans quelle direction, ce n’est plus qu’une question de jours, voire de semaines…

Quand la plume sera blanche, lisse, longue et belle, il sera temps pour elle de rejoindre le ciel, et d’aller voir ailleurs si la mer est plus bleue…

IMG_1418 - Version 2 – Version 3

… et puis, la lune aussi….

Version 2

… voyage à tire d’ailes…

Publicités

Une réflexion sur “Saint François de Goélands…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s