L’éternité, c’est loin…

 L’éternité c’est loin…  L’éternité est située à …. Pffiou ! Je ne sais pas combien d’ici mais loin, très… …

Tellement loin que personne n’a encore eu le temps d’en revenir pour nous dire comment c’est.

Par conséquent, personne ne sait à quoi ça ressemble vraiment …

Comme un point dans l’espace qui file, qui file toujours, ouvrant le couloir du temps qui nous laisse derrière…

Nul n’en connaît la fin. On ne peut que l’imaginer, chacun à sa manière, chacun à sa propre échelle…

 

… mais l’instant, lui, est là.  Enfin, il y était, le temps que je le nomme, ou l’écrive, il est déjà passé, il ne reviendra plus.

Il faut accueillir le suivant, puis l’autre, puis l’autre…. C’est bon d’en profiter…

Sourire. Sourire à la vie pour qu’elle nous sourie, que l’instant nous cueille dans cet état-là. Pas le temps d’analyser l’instant pour savoir s’il mérite un sourire, il est déjà parti…

Il faudrait alors analyser le suivant, et ainsi de suite, indéfiniment…

S’ouvrir. A l’air, au vent, à l’instant qui est, à celui qui viendra… Le prendre. Et se laisser prendre aussi. S’ouvrir au possible, aux possibles…

 « L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité. » Et ça, c’est Nietzsche.

 

Montres suspendues

Publicités

2 réflexions sur “L’éternité, c’est loin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s